Jazz clubs

LIEU

Cinéma l’Ariel
Place Colbert
76130 Mont-Saint-Aignan

Transports en commun:
T1, bus F2 et 8

RESERVATIONS

A l’école ou par téléphone
au 06 08 52 17 37.
Indiquer le nom, numéro de téléphone
et nombre de places souhaitées.
Mais aussi avec: réseaux
Ticketnet et Francebillet

TARIFS

Tarif plein: 12€
Tarifs réduits: 8€
( -18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi)
et 5€ (-12 ans, élèves de l’EIJ)
Paiement sur place possible
en chèque et en espèces

Thom And The Tone Masters

Mardi 17 octobre 2017 – 20h30

Thom and the tonemasters est un band unique en son genre sur la scène blues actuelle puisqu’il remet au goût du jour le swing and blues instrumental en prouvant qu’il peut être varié, surprenant, spontané … et dansant.
Avec leur premier album « Rhythm Shot », salué par la presse blues, ce quintet chauffe la scène en mélangeant toutes ces influences jump et westcoast.
« Un disque de très haut niveau » « Coup de coeur » Patrick Dallongeville Blues Magazine N°81.
« Ca swingue, c’est jump blues, varié, sensible, les interactions guitare-saxophone en rythmique sont savoureuses (…) Top ! » Soul Bag N°223.
« A écouter de toute urgence ! » Zicazic.

Avec : Thomas Hirsh (guitare), Franck Deshays (guitare), Eric Preterre (saxophone), Bertrand Couloume (contrebasse), Stéphane Moureu (batterie).


Pâtisseries Mécaniques

Mardi 14 novembre 2017

Une joyeuse anticipation de notre 21ème siècle ! Si dans ses films ou ses chansons dont Juliette Gréco, Germaine Montero ou Francesca Solleville furent les interprètes, Pierre Mac Orlan a développé un regard assez nostalgique sur les débuts du XXème siècle ; il est, par ses poèmes récemment mis en musique par Bernard Ascal, un homme en prise avec le monde contemporain. C’est avec une fantaisie décapante et communicative qu’il parle des excès de l’automatisation ; du développement des loisirs — loteries, manèges, stands de tir ou de barbe à papa — comme substituts au désœuvrement généralisé , de l’effilochement du libre-arbitre ou de la perte de l’identité. Bernard Ascal et ce combo jazz rehaussé de couleurs latines, vous proposent de découvrir cet autre visage du poète et romancier aux fortes attaches rouennaises : Pierre Mac Orlan.

Avec : Bernard Ascal (chant), Delphine Franck (violoncelle), Dominique Cheviet (flûte/saxophone soprano), Julien Ecrepont (trompette), Eric Préterre (saxophone ténor), Nicolas Noël (piano), Jean-Baptiste Gaudray (guitare/banjo), Bertrand Couloume (contrebasse/guitare basse), Jean-Marc Duménil (batterie), Franck Gibaux (percussions), Théo Delloue (trombone/tuba), Yves Morel (trombone/accordina).


Dixie Fellows

Mardi 19 décembre 2017 – 20h30

 Fondés par Claude Avenel en 1967, basés en Haute-Normandie, les Dixie Fellows ont connu une longue carrière riche d’innombrables concerts en France et à l’étranger, et ont eu l’occasion de se produire aux côtés de grands noms du jazz international. L’orchestre fête cette année ses cinquante ans, et l’aventure continue ! Une aventure faite d’amour pour cette musique (qui, elle, va bientôt fêter ses cent ans), d’amitié et de fidélité.

“L’extrême qualité musicale de chacun des éléments jointe à un souci de renouvellement du répertoire n’est certes pas étrangère à leur succès.” (Jazz Dixie/Swing)
“The mix of youthful enthusiasm with the long experience of the leader results in a hot and stomping band that tears into their interesting repertoire with typical Gallic flair and panache.” (Mike Durham, Whitley Bay International Jazz Festival, England)

Avec : Frédéric Ooghe (clarinette, saxophones), Théo Delloue (trompette, chant), Loïc Séron (trombone, chant), Eric Simon (soubassophone), Philippe Lecompte (banjo), Gérard Delloue (washboard).


18h à la plage / Fascinating Grappelli

Mardi 16 janvier 2018 – 20h30

18 à la plage :

C’est le moment magique de la journée, la plage se vide, on se retrouve devant la mer qui vous entoure, une légère brise qui vous fouette le visage… Il est l’heure de partager un dernier bain, une soirée chez l’un ou chez l’autre, un resto ou encore un pique nique sur les galets…..Nicolas Noël vous invite à découvrir ses compositions très largement inspirées par son village natal, Veules les Roses.

Avec : Nicolas Noël (piano).

Fascinating Grappelli :

Lorsqu’on entend du jazz au violon, la première pensée en chacun de nous va naturellement vers l’un des pionniers en la matière, l’illustre Stéphane Grappelli. Immense musicien, avec ses phrases et ce son magnifique, mais pas seulement ! Il était également compositeur, il a notamment écrit la musique du film « Les Valseuses » ou encore du film « Milou en Mai ».
C’est dans une formule trio, inspirée de sa période « post Django Reinhardt », que ce groupe lui rend un très bel hommage avec ce projet.

Avec : Jean-Baptiste Gaudray (guitare), Olivier Leclerc (violon), Zacharie Abraham (contrebasse).


« F T 3 » – Carte Blanche à Franck Terrier

Mardi 13 février 2018 – 20h30

Complices, Franck Terrier, Clément Landais et Nicolas Lelièvre ont arpenté ensemble les scènes dans différentes formations, au gré d’un parcours eclectique, du blues à la musique des balkans, du dixieland au rock. Mais leur terreau commun, leurs racines jamais lointaines, c’est le jazz.
Leur trio piano-contrebasse-batterie livre un jazz spontané et créatif au gré d’un répertoire ancré dans la tradition et ouvert à tous les possibles de l’improvisation. S’y entrecroisent compositions de Franck Terrier, standards du jazz, faisant notamment honneur aux pianistes d’hier (T. Monk, H. Silver) et d’aujourd’hui (C. Corea, K. Barron, E. Pieranunzi).
A l’occasion de cette Carte Blanche à Franck Terrier, des invités surprises rejoindront le trio pour quelques expériences musicales inédites…

Avec : Franck Terrier (piano), Clément Landais (contrebasse), Nicolas Lelievre (batterie).


 « Spring » – Concert des professeurs

Mardi 20 mars 2018 – 20h30

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Printemps, Victor Hugo.

Avec : Rémi Biet (saxophone), Bertrand Couloume (contrebasse), Cécile Charbonnel (chant), Sylvain Dauriac (piano), Nicolas Noël (piano), Franck Terrier (piano), Jean-Marc Duménil (batterie), Jean-Baptiste Gaudray (guitare), Franck Gibaux (percussions), François Jaeger (trompette), Marc Lefevre (guitare), Laurent Meyer (saxophone), Yves Morel (trombone), Eric Preterre (saxophone, chant), Loïc Séron (trombone), Frédéric Ooghe (clarinette).